Métamorphose, éveille ta conscience !

Le podcast santé d'Anne Ghesquière qui aborde le développement personnel, l'alimentation saine, le bien-être et la santé au naturel.

A quoi ressemblera notre monde dans quelques années ? C’est une bonne question à se poser, tout comme la quête de soi, ou sa mission de vie. Le monde amorce un changement en ce XXIème siècle qui marque l’histoire de l’humanité par son évolution fulgurante dans toutes les thématiques de la société (santé, technologie, culturelle etc.). 

Vers la fin de dogme du travail acharné, bienvenue à l’épanouissement professionnel et personnel 

Burn-out, arrêt de travail, reconversions…Qui n’est jamais tombé sur un article de presse ou une information au journal télévisé qui constate l’état d’épuisement et de fatigue chronique de nombreux Français ? Nous sommes forcés de constater que le profit ne suffit plus à motiver les actifs. Désormais, avec l’avènement des réseaux sociaux notamment Instagram, où nous avons accès à la mise en scène de la vie d’autrui, la recherche et la possibilité d’une qualité de vie supérieure font rêver bon nombre d’entre nous. Ainsi, l’envie de croire en ses rêves et de bâtir ce que l’on souhaite pour notre vie peut devenir obsédante, au point d’oser prendre le risque.

C’est ce qu’incarne Anne Ghesquière, fondatrice du magazine Féminin Bio, auteure et éditrice engagée pour un nouveau monde. Dans ce podcast, elle explore les thèmes qui lui tiennent à cœur et qui la font cheminer depuis de nombreuses années autour d’une vision holistique : l’harmonie du cœur, du corps et de l’esprit. 

Zoom sur l'épisode 24 : Maxime Fourny, Être audacieux pour aller au bout de ses rêves

« Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir et de la magie ». Goethe

Créer 13 start-ups en 12 mois, vous-y croyez ? C’est pourtant le pari fou qu’a réussi à réaliser Maxime Fourny, que l’on peut qualifier de « serial entrepreneur ». Cette audacieuse personne porte l’idée d’inspirer une nouvelle façon de vivre et de travailler. 
Le message que l’on peut retenir derrière son challenge fou, est d’accepter l’échec et son envie frappante de tester rapidement ses idées. C’est ce qu’il a fait, en travaillant uniquement le vendredi, car Maxime aime optimiser au mieux son temps. 
Comment une idée aussi folle lui est venue ? Son déclic s’est fait grâce à la fameuse phrase : « projetez-vous sur votre lit de mort » tirée du livre américain Les 5 regrets des personnes en fin de vie de Bronnie Ware, infirmière en soins palliatifs ayant recueilli les témoignages de ceux qui aux derniers jours de leur vie, dressaient le bilan de leur existence. Le premier regret de ces personnes était qu’elles n’avaient pas vécu leur vie comme elles auraient voulu la vivre mais comme leurs proches, leur entourage l’aurait souhaité. Le constat suivant doit ainsi être fait : nous sommes en vie, alors profitons autant que nous pouvons pour créer et expérimenter la vie que nous voulons mener.

Le début de Quelle audace

Entre la lecture de ce livre et le pari osé qu’il a réussi à mener, Maxime a créé son propre ouvrage Quelle audace, inspiré par les remarques et les questions que les personnes autour de lui, lui ont posées après la création des 13 start-ups. 
Son cheminement a commencé en se demandant donc ce qu’est l’audace. A cette question, l’entrepreneur a souhaité y répondre, non pas par une simple réponse mais par le témoignage d’une cinquantaine de personnes. L’auteur a voulu montrer les facettes de ces individus ayant accompli des projets audacieux. L’idée est donc de se nourrir de son livre, et de le prendre comme un guide, pour incarner notre propre audace et vivre la vie qui nous inspire.
L’exemple qui a le plus frappé l’auteur est celle de Fabien, ancien chef d’entreprise d’une start-up dans le digital et la culture, qui a inventé « L’œuf qui ne tue pas la poule ». Cette idée a pu voir le jour grâce à son introspection. L’entrepreneur pris en exemple, a vraiment pris le temps de se demander : « Qu’est-ce que je souhaite faire de ma vie ? Quelle est ma quête de sens ? ». La cause animale était très importante pour Fabien depuis des années et il s’est rendu compte que les poules étaient abattues à 18 mois parce qu’elles ne pondaient plus assez d’œufs, alors qu’elles peuvent vivre jusqu’à 6 ans de plus. Par son entreprise, il sauve ainsi des dizaines de milliers de poules grâce à la vente de leurs œufs et les laisse vivre, tout en prenant soin d’elles jusqu’à leur mort naturelle. 
Le point commun de toutes les personnes présentes dans Quelle audace, c’est cette envie, cette réelle passion particulièrement incroyable, alignée avec leurs valeurs, d’améliorer le monde. Cette idée d’alignement est l’idée principale du livre : trouver réellement ce que l’on a envie de faire, afin que chacun d’entre nous puisse avancer vers son pourquoi. De plus, ces penseurs ont l’impression de ne pas avoir à travailler et souhaitent surtout impacter la société positivement.

Trouver sa mission de vie, une problématique de fond du podcast santé

Anne aborde au cours de cet épisode, une notion très importante : distinguer son rêve de sa mission de vie. Apprendre à savoir quels sont les messages derrière notre égo et nos conditionnements parentaux, culturels etc. Maxime nous enseigne que ce n’est pas la manière de procéder par un thérapeute ou un coach en développement personnel qui compte, mais « c’est de sentir ce besoin profondément à l’intérieur de soi et progressivement y aller par petits pas ». C’est cette envie qui va faire que concrètement, nous pouvons amorcer un début de changement. A travers ces profils mixtes, il démonte quelque peu le cliché du profil type, zèbre haut potentiel et est porteur d’espoir : « quel que soit son niveau d’éducation, on a tous cette capacité à aller dans la direction qui nous plaît ». Néanmoins, le frein souvent rencontré est la peur alors que finalement en osant sauter le pas, même s’il y a des épreuves, nous trouverons toujours le moyen de rebondir.  
Parmi les conseils que nous, auditeurs, pouvons retenir pour créer notre projet : enclencher le changement et être bien entouré, sont deux notions importantes à garder. 
Maxime insiste par ailleurs, sur un point crucial : le lien avec l’enfance qui conditionne nos croyances et comportements à l’âge adulte. Ainsi, les intervenants du livre, peu importe qu’ils aient eu une enfance difficile ou à l’inverse très heureuse, ont tiré de leur enfance des « petites graines » qui ont pu germer et être à l’origine de leurs projets magnifiques. 

Créer une vie sur-mesure

A mi-chemin entre l’ancienne génération et la nouvelle, pleine d’envie de faire évoluer la société positivement, Maxime aux alentours de 40 ans, constate de plus en plus, ce besoin de créer une vie sur-mesure et qui a du sens. « Notre nouvelle génération de 20 ans, libre et techno dépendante est particulièrement vive et douée. » Elle doit cependant être accompagnée et structurée par les entreprises qui sont amenées à jouer le rôle d’incubateur. 

La leçon principale de ce podcast santé est donc la suivante : en libérant du temps pour l’humain afin qu’il se demande ce qu’il souhaite faire de sa vie, le monde changera au fur et à mesure. « Si l’on fait tous, ce travail d’être aligné avec nos valeurs, naturellement, le monde ira dans une meilleure direction ces prochaines années », conclu Maxime.
Très inspirant, "Métamorphose, éveille ta conscience !" est à consommer sans modération !