Endométriose Mon Amour

Parce que l’endométriose est un problème de santé public majeur qui concerne en France 10% des femmes en âge de procréer, soit 1,5 à 2,5 millions de femmes, que le diagnostic intervient souvent tardivement alors que la maladie s’est déjà installée : la demande d’informations pour accompagner ces patientes augmente considérablement, le podcast santé “Endométriose Mon Amour” est né. 

Le podcast "Endométriose Mon Amour" s’appuie sur de nombreux témoignages de femmes touchées par une pathologie aux signes encore méconnus : l’endométriose.
Maladie inflammatoire chronique fréquente, touchant en France, une femme sur dix en âge de procréer, l’endométriose est caractérisée par la présence anormale de tissu endométrial en dehors de l’utérus. Ce positionnement anormal des tissus empêche l’élimination des saignements, irritant alors les organes et provoquant des lésions, des nodules ou des kystes. Responsable de douleurs pelviennes invalidantes, l’endométriose impacte tous les aspects de la vie d’une femme aussi bien personnelle, professionnelle que sociale.

Marie-Rose Galès est une patiente experte de cette maladie. Elle est également autrice de deux livres sur ce sujet : « Endo & sexo : avoir une sexualité épanouie avec une endométriose » et plus récemment « Endométriose : ce que les autres pays ont à nous apprendre ».
Au travers de ce podcast en santé actuellement composé de six épisodes ; elle partage chaque mois, le vécu et le ressenti des femmes qu’elle a eu l’occasion de rencontrer en tant que patiente experte. Ainsi, chaque épisode portera sur un aspect de la maladie et les émotions qu’elle peut susciter.

Dans le premier épisode « Bienvenue à Endoland », Marie-Rose Galès aborde l’étape du diagnostic, étape charnière de cette maladie. En effet, le délai entre les premiers symptômes et le diagnostic pour les femmes atteintes d’endométriose est en moyenne de 7 ans. La pluralité des symptômes de cette maladie ainsi que la variabilité de l’intensité des douleurs, rendent le diagnostic d’autant plus complexe. De plus, l’endométriose peut également être asymptomatique.

A la fois vécu comme un soulagement après de nombreuses années de questionnements, mais parfois également comme une sentence, l’annonce du diagnostic n’est que le premier pas et il reste encore du chemin à parcourir, car tout n’est pas simple à Endoland.
L’annonce du diagnostic a permis à des femmes de prendre confiance en elles, de se reconnecter à leur corps. Elles prennent ainsi conscience de leur immense force, qui les rend capables de supporter tous les mois, des contractions de la même intensité qu’un accouchement. Mais les douleurs ne se limitent pas à des douleurs pendant les menstruations, l’endométriose peut entraîner des douleurs pendant les rapports, des douleurs chroniques hors menstruations, des problèmes intestinaux et est parfois responsable d’infertilité. Ainsi, les symptômes ont un retentissement important sur leur vie quotidienne, les poussant parfois à se poser la question suivante : « Pourrais-je vivre une vie épanouie malgré la maladie ? ». La réponse de Marie-Rose Galès est très claire, c’est un grand OUI. Certes, il faudra du temps pour intégrer ce que le diagnostic signifie concrètement, pour trouver le bon protocole de soin, pour s’adapter et apprendre à cohabiter avec cette maladie et ne plus la subir.


Le second épisode « La vie professionnelle à Endoland » permet de répondre aux interrogations de l’endométriose dans le monde du travail.
L’endométriose n’empêche pas pour autant d’avoir une vie professionnelle épanouie, mais il faut pouvoir moduler son emploi du temps en fonction de ses besoins. En effet, une contraception orale n’agira pas sur les douleurs quotidiennes, la fatigue chronique et le stress causé par les imprévus de cette maladie. Ainsi, il est important de prendre du recul, d’écouter son corps, de se reposer afin d’être plus efficace. Marie-Rose Galès livre des conseils pour adapter sa vie professionnelle à sa pathologie, pour savoir comment en parler à sa hiérarchie et pour ne pas avoir à dissimuler sa maladie.


Dans l’épisode suivant, Marie-Rose Galès partage avec humour ses conseils pour une vie intime épanouie malgré la maladie. Sensibilisant à cette problématique, elle rappelle l’importance d’une bonne communication. Son premier livre « Endo & sexo : avoir une sexualité épanouie avec une endométriose » a notamment permis la diminution voire la disparition de douleurs pour certaines femmes. Elle consacre également un épisode aux célibataires permettant d’aborder l’endométriose autrement qu’au travers de la vie de couple.


Enfin, l’épisode « Pour vous, les proches » rappelle à ces derniers, la difficulté qu’ont les femmes à annoncer et à faire comprendre leur maladie. Les témoignages montrent la diversité de réactions que peuvent avoir les proches et les conséquences qu’elles peuvent engendrer. La finalité de cet épisode est de mieux appréhender la maladie afin de communiquer plus facilement autour de celle-ci. Marie-Rose Galès partage également ses conseils que l’entourage peut appliquer pour faciliter le quotidien et aider à mieux soutenir ces femmes. La bienveillance est la clé de toute relation harmonieuse et il est important de respecter la maladie sans la juger.


Le partage des nombreux témoignages dans ce podcast en santé, permet de prendre conscience qu’il existe plusieurs façons de vivre le diagnostic et sa pathologie, et qu’aucune n’est mauvaise. Ce podcast est à la fois pertinent pour les femmes souffrant d’endométriose, que pour leurs proches ou toutes personnes souhaitant simplement s’informer sur cette pathologie. Marie-Rose Galès laisse parler les émotions que cette maladie fait vivre permettant de donner une voix à des acteurs de santé, les femmes.